LE BLOG DU CONCOMBRE MASQUÉ
On Vous Cache Rien On Vous Dit Tout


lundi  

Comment être Tout sans être Rien ? Et réciproquement.

Certaines histoires d'amour n'existent que dans l'alternative du Tout ou Rien et se terminent d'ailleurs souvent par une rupture, c'est-à-dire dans le Rien. Vous vous retrouvez dans le pays imaginaire de Peter pan, le pays du "Jamais-Jamais", ou n'existe que "tuer" ou être "tué". La première de ces histoires d'amour est la relation d'amour que nous avons avec notre mère. Si votre mère, pour x problèmes, ne peut vous que vous proposer une relation d'amour fusionnel, vous êtes placé devant l'alternative impossible du Tout ou Rien. Pour être aimé, vous devez vous fondre dans l'autre. Si vous le faîtes, vous disparaissez, vous êtes mort. Si vous refusez de vous fondre dans l'autre, par peur de la mort qu'elle implique, et qui se transforme en une angoisse permanente d'exister, alors l'amour vous est retiré et vous êtes rejeté dans le néant, c'est-à-dire dans la mort. De toute façon, la relation d'amour fusionnel est sans issue, et quelque soit votre choix, vous occuperez la place du mort.

En tout cas, pour moi, je pense qu'il s'est passé quelque chose de ce genre, et en relisant "Quand passent les Motives" ou "Les Éléphants dans la Maison 2 - Le Grand Jeu de la Vie", il me semble que je n'ai pas arrêté de le dire sans le savoir.

Lire la suite dans "La Lettre du Concombre du 22 janvier 2006".

Link posted by Le Concombre | lundi, janvier 23, 2006
Comments:
I read over your blog, and i found it inquisitive, you may find My Blog interesting. So please Click Here To Read My Blog

http://pennystockinvestment.blogspot.com
 
Get any Desired College Degree, In less then 2 weeks.

Call this number now 24 hours a day 7 days a week (413) 208-3069

Get these Degrees NOW!!!

"BA", "BSc", "MA", "MSc", "MBA", "PHD",

Get everything within 2 weeks.
100% verifiable, this is a real deal

Act now you owe it to your future.

(413) 208-3069 call now 24 hours a day, 7 days a week.
 
analyse tres juste du syndrome de Peter Pan ou "comment un enfantdevient le souffre douleur permanent de sa mere".
 

Enregistrer un commentaire

ARCHIVES
DEBLOG-NOTE
LIENS