LA LETTRE DU CONCOMBRE
ON VOUS DIT TOUT ON VOUS CACHE RIEN
dimanche 22 janvier 2006
 

ARGHHH ! : "Le Bénéfice du Doute" photo © Cyrille Girardet | 22/01/2006


Mes chers Légumes,

Tout d'abord, permettez-moi de présenter mes excuses à tous ceux qui se sont inscrits à la Lettre du Concombre et qui n'ont pas été prévenus de la parution de celle-ci : Une malencontreuse erreur de manipulation de ma part a effacés les derniers inscrits de la liste d'envoi. J'en ai retrouvé un certain nombre dans mes mails et je les ai ré-inscrits - avec d'autres qui ne m'ont rien demandé, mais qui peuvent se dés-inscrire s'ils le désirent. Pour ceux qui sont restés en rade dans l'hyper-espace, j'en suis vraiment désolé, mais ils vont avoir à se réinscrire. Si vous voulez vous retrouver sur la liste d'envoi, c'est ici qu'il faut cliquer : La Lettre du concombre .

Pour voir toutes les pages disponibles sur le site, rendez vous au sommaire.

Bonne lecture.


On a beau être Maître du Monde, personne n'est parfait.

Vous vous demandez ce qui m'a pris dans ma précédente Lettre, de jeter la pierre avec une telle virulence à mon confrère, le Zorro des Banlieues, mon frère,. Quelle mouche m'a piqué ? Ne suis-je pas moi-même un Justicier des Potagers ? Ne suis-je moi-même un "MAÎTRE DU MONDE" ? Arghhh ! Encore une fois, j'ai oublié que chaque fois que je reproche quelque chose à l'autre, c'est toujours de moi que je suis en train de parler. Je le prie donc d'accepter mes plus sincères excuses. Qu'il veuille bien me pardonner ce dérapage verbal dans mes supputations baveuses, qui n'ont fait que révèler mon propre aveuglement sur moi-même. Moi, moi, toujours moi ! Une autruche et un miroir s'aimaient d'amour tendre. On n'en sort pas. Mais, je me soigne.

Un jour, je ne sais pas comment c'est arrivé, je suis devenu "MAÎTRE DU MONDE". Depuis je suppute, je conjecte et je dubite : Comment en suis-je arrivé là ? Où est la sortie ? C'est la question.


Comment cela se fait-ce ?

Quand on me demande pourquoi je suis masqué, je répond : pour qu'on ne me reconnaisse pas. Un jour, je me souviens je me suis demandé ce qu'il pouvait bien y avoir derrière ce masque. Et si c'était rien ? Peut-on être rien ? J'ai pris un crayon pour voir à quoi pourrait ressembler un concombre démasqué, et sous le crayon est apparu le dessin d'un enfant, un enfant au regard triste. J'ai perdu ce dessin - objet perdu, évidemment, je ne pouvais pas faire moins - mais je vous en ai fait une copie de mémoire :

Je me suis retrouvé devant ce dessin comme un rond de chapeau devant son destin. Derrière son masque, le concombre était un enfant triste. Bien peigné, bien propre, mais triste.

Et l'autre jour, comme tous les jours, j'écoutais France Culture tout en dessinant - c'est comme ça que je me soigne. Passe alors une émission dans laquelle j'entend parler une dame : Kathleen Kelley-Lainé. Et cette dame parle de Peter Pan, l'enfant qui ne veut pas, (ou ne peut pas) grandir. Pourquoi ? Parce qu'il s'est vu comme rien dans le regard de sa mère. L'auteur racontait son livre : "Peter Pan, L'Enfant Triste". A ces mots, "Enfant Triste", mon sang ne fait qu'un tour et mes neurones bondissent ! Bon sang, mais c'est bien sûr ! Le Concombre, c'est L'enfant Triste ! Triste de n'être rien derrière son masque, "Froids sont les crabes qui rampent sur les hauts, Plus froids sont les concombres qui poussent dans le val..." a dit Edward Lear.

Le regard triste de l'enfant qui est triste de n'être rien. Mais comment être rien ? Ou pire, comment être moins que rien ? Par la mélancolie ? Qu'en est-il du Glabougnot ? Pourquoi tient-il tellement à être-là ? Et à rester là ? Pourquoi bloque-t-il le processus ? Que de Questions sans réponse ! Que de Réponses sans question ! Un autre monde est-il possible ? Où aller ? Et comment ? Et combien ça coûte ?

J'en étais là de mes élucubrations lorsque le carillon sonna deux fois à la porte. Tiens, me dis-je, c'est le facteur. C'était Chourave, qui m'apportait un livre de Maurice Hurni et Giovanna Stoll : " La haine de l'amour - la perversion du lien". Chourave est mon dealer. Il me fournit en bons livres. Ça fait partie de mon traitement. Lire, dessiner, écouter France Culture, c'est comme ça que je me soigne.

J'ai lu ce livre, qui m'a ouvert des horizons insoupçonnés sur le problème. La question de Hamlet: "Être ou ne pas être", est pour moi la même que celle de l'Enfant Triste : "Comment exister sans exister". J'ai commencé alors à voir des enfants tristes partout, Citizen Kane - et son Rosebud, Samuel Beckett - et son "En attendant Godot", Ingmar Bergman et son film "Silence", Johnny Halliday et Nicolas Sarkozy, nous avons tous quelque chose de Tennessee. Si vous pensez que vous n'avez pas du tout ce genre de problèmes, et que c'est l'autre qui les a, je vous conseille de lire ces deux livres. Et d'écouter les entretiens avec Denis Vasse, dont les fichiers audio se trouvent plus bas sur cette page. Ils vous aideront à y voir plus clair sur votre cas.

Certaines histoires d'amour n'existent que dans l'alternative du Tout ou Rien et se terminent d'ailleurs souvent par une rupture, c'est-à-dire dans le Rien. Vous vous retrouvez dans le pays imaginaire de Peter pan, le pays du "Jamais-Jamais", ou n'existe que "tuer" ou être "tué". La première de ces histoires d'amour est la relation d'amour que nous avons avec notre mère. Si votre mère, pour x problèmes, ne peut vous que vous proposer une relation d'amour fusionnel, vous êtes placé devant l'alternative impossible du Tout ou Rien. Pour être aimé, vous devez vous fondre dans l'autre. Si vous le faîtes, vous disparaissez, vous êtes mort. Si vous refusez de vous fondre dans l'autre, par peur de la mort qu'elle implique, et qui se transforme en une angoisse permanente d'exister, alors l'amour vous est retiré et vous êtes rejeté dans le néant, c'est-à-dire dans la mort. La relation d'amour fusionnel est sans issue, et quelque soit votre choix, de toute façon, vous occuperez la place du mort.

En tout cas, pour moi, je pense qu'il s'est passé quelque chose de ce genre, et en relisant "Quand passent les Motives" ou "Les Éléphants dans la Maison 2 - Le Grand Jeu de la Vie", il me semble que je n'ai pas arrêté de le dire sans le savoir.

Dont acte.


Comment être Tout sans être Rien ? Et réciproquement.

Extrait de "LA HORDE" : à lire ICI

Dernièrement, j'ai retrouvé sur le Net une page de la RSR - Espace 2 - dédiée à l'émission "A vue d'esprit" avec cinq fichiers audio, qui ne semblent plus être téléchargeables sur ce site , mais que vous pourrez écouter un peu plus bas, sur cette page.

LUNDI 27 Juin 2005 : Naître pour la mort - Naître à la vie (1/5)

Entretiens avec Denis Vasse, psychanalyste jésuite.

Une série d'émissions proposées par Catherine Erard

La vie est fondamentalement quelque chose qui se donne, qui se reçoit, qui se partage mais qui ne se possède pas. Or pour certains d'entre nous, ou à certains moments de notre existence, la vie nous apparaît comme un "cadeau empoisonné", comme si ce n'était pas tant la vie qui nous avait été donnée, mais la mort. Refus primordial qui touche d'une certaine manière au péché originel; à cette idée que Dieu est un menteur, qu'il ne nous donne la vie que pour mieux nous la reprendre; à ce désir de prendre la place de Dieu pour enfin pouvoir posséder la Vie. A travers son travail de psychanalyse, le jésuite Denis Vasse aborde de façon originale des thèmes anthropologiques et théologiques parmi lesquels: la Parole, la chair, ou encore l'Autre.

Ecoutez ces fichiers audio que j'ai trouvé sur le Net : c'est beaucoup mieux que tout ce que je pourrais vous en dire. Attention, ils sont assez lourds (+ 11 Mo). Mais ils valent leur pesant d'or !

1. La vie ne peut que se donner
2. Le refus primordial
3. La Parole
4. L'Autre
5. Le désir fondamental comme ouverture à l'autre

Bonne Lecture et Bonne Ecoute,

Le Concombre Démasqué.


Post Scriptum :

À propos de "MAÎTRE DU MONDE", je suis bien content de ne plus avoir la vision de cette tronche de cake en tête de gondole sur ma dernière Lettre , il est vraiment trop tarte. "Comment devenir Maître du Monde"? Mais, c'est pas difficile ! Je peux vous envoyer la recette par la poste contre trois timbres. Et ce crâne d'oeuf enrobé d'endive braisée prétend être capable l'enseigner en deux ans contre 25ooo francs suisses ? Mais c'est du gaspillage ! Que vient-il faire sur mes plates-bandes ? Il me brouille l'écoute ! Et casse les prix !

C'est pas un problème de devenir Maître du Monde. Le problème, c'est d'en sortir !

posted by concombre | 22/01/2006


33 eme Edition du Festival International de la BD d'Angoulême 2006

Pour vos dédicaces, je serai sur le stand DARGAUD, le samedi 28 janvier pour la nocturne de 19h à 21h et le dimanche 29 janvier de 15 à 17h.

Le Festival propose une exposition : "De Pilote à Poisson Pilote", basée sur de analogies entre les figures du magazine et des représentants de la génération héritière de l'esprit du magazine :

Jean Giraud et Christophe Blain
Fred et Joann Sfar
Gérard Lauzier et Riad Sattouf
Nikita Mandryka et Lewis Trondheim
Gotlib et Manu Larcenet
Pierre Christin et Fabien Vehlmann

La rencontre-conférence entre Nikita Mandryka et Lewis Trondheim aura lieu le vendredi 27 à 17h00

posted by concombre | 22/01/2006


Exposition "Le Concombre Masqué"

Une exposition-vente de planches originales est en préparation à la "Galerie 9e art", 4 rue Crétet, 75 oo9 Paris - métro Anvers ou Pigalle, à partir du 9 février 2006.

Tous les détails, bientôt sur le Site : www.galerie9art.com

posted by concombre | 22/01/2006


Entrez dans le Monde Fascinant des Problèmes, en cliquant ICI : Le Blog du Concombre

posted by concombre | 22/01/2006


Bis Repetitum...

Et je suis bien fatigué de me répéter. Oui, je sais bien que tout a déjà été dit et que je me répète, mais comme personne n'écoute, il faut bien que je me répète une fois de plus :

1. Une statuette du Concombre a été réalisée par LIKE AN ANGEL à l'occasion de l'anniversaire des 10 ans du festival BD dans l'AIN. Pour les détails, pour voir comment qu'elle est, son prix, où vous la procurer et toutes ces sortes de choses, sautez directement sur la page idoine en cliquant ICI

2. LE BAIN de MINUIT va être publié au cours de cette année par les Editions DARGAUD, le contrat est en cours de signature. Et ceci grâce à vous, car vous avez réservé le meilleur accueil à L'Intégrale du Concombre. Ce dont je vous remercie du fond du coeur.

Bonne Lecture.

Le Concombre

posted by concombre | 22/01/2006


LE BAIN DE MINUIT (Toutes les images !)

Le prochain album du Concombre : "LE BAIN DE MINUIT" paraîtra courant novembre 2006.

Pour voir toutes les pages qui sont disponibles sur le site, rendez vous au sommaire.

Bonne Lecture et à la prochaine.

La Saga continue.

Portez-vous bien.

Signé : Le Concombre

Secrétaire Perpétuel du Mouvement contre la Malédiction du travail, un des Derniers Tabous qui lutte encore pour le Droit de Rester Lui -Même.

posted by concombre | 22/01/2006


LES CHOSES ASSEZ ANCIENNES MAIS TOUJOURS D'ACTUALITÉ :

"TOUS DANS LE BAIN", une BD du Concombre parue dans les Années Pilote et reprise dans "L'Intégrale du Concombre" a été mise en ligne (pour ceux qui ne connaissaient pas). Vous pouvez la consulter en cliquant : ICI.

Quatre nouvelles pages d' "ANODIN et INODORE", parues dans "L'Echo des Savanes" ont été mises en ligne. Vous pourrez les consulter en cliquant ICI : Anodin et Inodore : L'Aventure est au Coin de la Rue.
Et les autres histoires d'Anodin et Inodore se trouvent toujours au même endroit : http://www.leconcombre.com/galerie/echo2.html

Un article paru dans Le Temps, en janvier 2005, sous la signature de Luc Debraine : "LE CONCOMBRE ÔTE ENFIN SON MASQUE" : page 1

Ma première BD publiée ! Elle fait quatre pages et met en scène : PROSPER, habitant de la planète FARCE.

Une page de plus sur LA VIE DES ESCARGOTS

Et pour ceux qui se souviennent, une histoire en 7 pages parue dans les premiers numéro de l'Echo des Savanes : LA VESTE. C'est un peu plus hard. Mais c'est la vie.

Vous pouvez consulter encore la première histoire du Concombre. Je l''ai mis en ligne sur le site à l'adresse :
http://www.leconcombre.com/bio/poursuite/00A.html

Et pour ceux que ça intéresse, il y a toujours les deux pages sur "LES MILLE ET UNE INFLUENCES DU CONCOMBRE" : page 1 / page 2

Le Concombre y parle de ses origines, en particulier de la BD de Jean Claude Forest : "LE COPYRIGHT", qui a été d'après les spécialistes autorisés, son influence majeure. Vous pouvez en consulter quelques pages sur le site, à cette adresse :
http://www.leconcombre.com/vaillant/forest/le-copyright-00.html

posted by concombre | 15/12/2005


RÉSUMÉ DU DERNIER ÉPISODE :

Le Concombre s'est débarassé de Chourave et de ses problèmes, en le nommant :
"Premier Ministre Chargé de Mission pour les Problèmes Extérieurs pendant son absence".
Il part pour les Mers Chaudes avec Zaza, sa secrétaire de direction...

Le Concombre réussira-il à épouser ZAZA ?

C'est ce que vous saurez en lisant le prochain album du Concombre : "LE BAIN DE MINUIT", dont la parution est prévue pour novembre 2006.

Pour voir toutes les pages disponibles sur le site, rendez vous au sommaire.

Bonne Lecture et à la prochaine.

Si vous avez des trucs à dire sur les Dossiers à Suivre de Près, ou des commentaires à faire sur les Problèmes Sensibles qui n'aiment pas du tout qu'on les chatouille, ne vous gênez pas, vous connaissez l'adresse du Responsable des Topinambours en lutte pour la Nivellement par le Haut, qui vous écoutera d'un oreille attentionnée.

posted by concombre | 02/01/2006


Retour à l'accueil

Retour page précédente


L'intégrale du Concombre vous attend chez votre libraire !

"Les années Pilote", parues le 13 novembre s'est trouvée en rupture de stock. Vu le succès rencontré par cette Somme Ultime, mon cher éditeur a décidé son imprimeur à mettre sous presse une deuxième édition ! Dont Acte.

  Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Pour les détails de cette somptueuse édition...
Pour lire la préface, consulter le sommaire et programmer vos dédicaces...
Cliquez sur le lien ci-dessous :
L'Intégrale du Concombre

posted by concombre | 02/01/2006


RUBRIQUE D'AUTO-SATISFACTION :

L'Intégrale du Concombre a obtenu à Angoulême le Prix du Patrimoine de la Bande Dessinée ! (cliquez ici pour le voir sur le Site du Festival)

Cliquez sur l'îmage pour l'agrandir

Notre Légume National est donc passé du Statut de Légume Cultivable à la Stature de Légume Culturel. Bref, le voilà passé du Bocal au Global. Dont Acte.

posted by concombre | 02/01/2006



Bravo ! Vous êtes le
visiteur le plus immobile de ce site
Lord Have
Mercy on Me
Ray Charles
& BB King






Les Dernières Nouvelles du Monde :

C'est toujours la Guerre des Egos !
Les bras en tombent.












Le Site du Concombre Masqué







Pour être prévenu de la
prochaine parution Inscrivez-vous à :

La Lettre du concombre


Lettre précédente : Lettre 30







Sommaire de toutes les planches disponibles,
Consultez la page du :
Sommaire










On Vous Dit Tout
On VousCache Rien !
dans le BLOG du Concombre...








Le Blog du Concombre


Entrez dans le
Monde Fascinant des Problèmes, en cliquant ICI :

Le Blog du Concombre







La suite au prochain numéro...


Le Site du Concombre Masqué



Tous les personnages et les dessins de ce site qui sont issus de l'univers du "Concombre Masqué" sont Copyright © 2004 Mandryka
Tous les autres documents : textes/dessins/photos/ qui sont issus d'un autre site ou de toute autre provenance restent la propriété de leurs auteurs et sont copyrighted © par leurs ayants droits respectifs .